Shiriannh -> Rapport de mission

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Shiriannh -> Rapport de mission

Message  Shiriannh le Dim 12 Oct - 21:10

J'ai profité de la convention de mon association ce weekend à La Garde (près de Toulon) pour master une partie de dernier bastion.

J'ai eu à cœur de faire quelque chose de bien, vu que c'était mon premier scénario "officiel" sorti de ma petite tête.
D'autant plus que certains joueurs se sont inscrits car je cite "y avait plus de plus à Achtung Chtulhu" :p

Bref, j'ai donc au préalable créé tous les archétypes. Ma constatation est la même à chaque partie, les Synovingiens remportent un franc succès (2 sur 4). Les érinéens suivent pas loin, puis les ormazuréens , les falaés et en bon dernier les marfling. (C'est naze, perso y a rien qui vaut un marfling dément selon moi :p).

Donc le groupe de joueurs (une dompteuse, une ombre, un mage des portails et un etherlame) avait pour mission de jouer les éclaireurs sur une île au nord du désert d'ambre.
Alors attention à partir de là, j'ai pris des libertés scénaristiques.

Départ du dernier bastion par portail, direction Ambre, capitale Falaé, ou ils devaient rencontrer Nolfgar, le seigneur de guerre, pour lui demander des informations sur l'île de Longhtur.
En effet le commandement du dernier bastion pense qu'il est possible d'établir une base avancée sur une île, hors de portée selon eux des draerims (passage par l'océan).
Petit Couac dû aux deux synovingiens lors du passage du portail, ils ont atterris un peu plus loin que prévu, et ont donc rallié le reste du chemin à pied, non sans tomber sur la faune local (une meute de Zolynx, vite renommé en chatoumoche).

Arrivée du groupe à Ambre, ou Nolfgar leur explique que malheureusement il ne pourra rien pour eux, et qu'ils devront tenter de convaincre le conseil des anciens (Vu le caractère tribal des falaés, ça me semblait justifié, à confirmer).La raison invoquée, c'est que l'île est tabou pour les falaés, et ce depuis des temps immémoriaux. L'île revêt un caractère sacré lié aux origines des Falaés.

A ce stade de l'aventure les braves se rendent compte que deux mouvements "politiques" s'affrontent au sein des falaés, Nolfgar qui est plutôt pour une avancée sociale et technologique, et le conseil des anciens, de purs traditionalistes.

Ils tentent donc de convaincre le conseil des anciens, qui finira par se ranger aux arguments des braves, non sans mal, et non sans passer un pacte avec eux.
Le jugement des esprits est alors invoqués, et les esprits primaires du feu, de l'eau, du vent et de la terre maudissent les braves. Une seule parole ou information prononcées ou mentionnées d'une quelconque manière à quelqu'un d'autre que le Commandeur du dernier bastion ou au superviseur Doringar verra l'anéantissement du traître.
De plus le conseil des anciens mets à disposition des braves une barque pour traverser, et extorque la promesse que les braves ne repasseront pas à l'issue de l'exploration par la cité d'Ambre.

Les informations livrées sont floues. Possible présence d'un peuple falaé type panthère, penchant maléfique des falaés ordinaires. On parle aussi de la présence de la divinité qui aurait doué les falaés de conscience.
Une chose est sûr, aucun falaé n'y a été, aucun n'ira, le tabou est ancré trop profondément.
Par contre l'île luxuriante resplendit par sa beauté le jour, mais de terrifiants hurlements en proviennent la nuit.

Les braves quittent Ambre pour rallier la côte, et croisent en chemin le Kalogkarus. Juste pour le fun.

Ils traversent et arrivent sur l'île. En font le tour rapidement, puis accostent. La faune et la flore ne semblent pas inquiétantes, mais effectivement la nuit des hurlements crèvent le silence. Des courants d'éther semblent détourner de leurs chemins et convergent vers l'île, comme si celle-ci siphonnait l’éther.

Au milieu de la jungle les braves se retrouvent nez à nez avec des Proméphens, issus d'un organisme végétal doué d'une certaine forme de conscience.
Les braves subiront une connexion psychique avec l'organisme, qui découvrira par ce biais là certains concept jusqu'alors inconnus.

Les proméphens luttent depuis des temps immémoriaux contre une horde de dégénérés dans une spirale de violence sans fin.
Les braves sont alors conduit dans les ruines restantes sur l'île et découvriront avec émerveillement une stèle représentant une silhouette entourée d'une aura flamboyante posant la main sur un lion, avec une image à coté représentant la même silhouette mais accompagné d'un lion se tenant sur ses deux pattes, ressemblant à s'y méprendre à un falaé.
Se trouve aussi dans les ruines un appareil éthérique qui semble issu de la technologie du premier peuple de Folosia (les dieux), dont la fonction semble d'absorber l’éther (d'ou le détournement des flux autour de l'île) et de le redistribuer à l'intégralité de l'île.

Survient alors une attaque des dégénérés, avec un engagement de masse des proméphens et des braves contre les dégénérés.
La victoire est acquise assez vite, l'arrivée des braves dans les rangs proméphens leurs donnant un avantage certain en terme de stratégie. Malheureusement, quand on parlait de spirale de violence éternelle, c'était au sens propre.
L'appareil ethérique régénère instantanément les proméphens vaincus, ainsi que les dégénérés.

L'Etherlame s'alliera alors avec le mage des portails, qui générera un mini portail au dessus de l'appareil, permettant au synovingien de détruire l'appareil, brisant ainsi le cycle de cette destruction mutuelle éternelle.

Les braves exposeront alors officiellement le motif de leur visite et se rendront compte que la destruction de l'appareil à permis à l'entité végétal unique (des proméphens, une seule conscience) d'atteindre un état de conscience supérieur (chaque proméphens atteint la conscience de soi).
Le lien psychique entre les braves et les proméphens mettront tout le monde à genoux quand ces derniers réaliseront le caractère éphémère de leur vie, ainsi que divers concept, comme la mort et la perte du soi.

Une amitié solide naîtra quand même, et les braves repartiront avec la promesse qu'un coin de l'île serait mis à disposition, dans la mesure ou aucun arbre ne serait abattu, et aucun feu allumé.
N'ayant pas autorité pour négocier plus avant, les braves repartiront vers le continent ou un portail de retour les attendra.

Là j'ai deux fins possibles.
1/ la version qui frustre les joueurs.
Les Braves arrivent en plein assaut draérims, le désespoir est palpable, et les choses tournent mal pour les défenseurs.
Et on stoppe le scénario sur ce cliffangher. (temps écoulé en fait, après 6hrs de jeu :p)

2/ le débriefing à lieu, seul Gortharan sera mis au courant de ce qui était sur l'île, et la décision lui reviendra sur ce qu'il conviendra de faire. Il est dommage que l'appareil des anciens soit détruit mais qui sait si il n'y avait rien de plus sous les ruines...
S'ensuit une fête d'enfer, des récompenses, du passage en grade, et du gain de réputation pour les érinéens qui pourront prétendre à une caste supérieure.


Une bonne partie, quatre joueurs bien motivés qui ont énormément appréciés le jeu, et j'ai même eu une spectatrice qui venait d'acheter le manuel du brave qui à suivi la partie de bout en bout.

J'ai eu par la suite des demandes de quelques personnes pour tenir une table plus régulièrement, et d'autres qui aimeraient tester.

Voilà pour le compte-rendu Wink


avatar
Shiriannh

Messages : 8
Date d'inscription : 21/07/2014
Age : 33
Localisation : Toulon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shiriannh -> Rapport de mission

Message  Horsten le Lun 13 Oct - 7:48

Bonjour ! Alors j'étais le fameux Etherlame de la partie et franchement j'ai adoré !

La partie était superbe, le scénario attractif et le jeu est juste génial, une découverte pour ma part. C'est un jeu avec une multitude de possibilité roleplay et ça je ne peux que supporter la chose.

Un gros +1 sur les races, un des rares jeu où il n'y a pas d'humain "lambda" et où toutes les races possèdent leurs spécificités qui les rendent uniques, après la partie j'ai un véritable coup de cœur pour les Ormazuriens et les Synovingiens, les premiers par leur aspect martial et leur taille imposante et les seconds par leur nature même et cette connexion avec l'Ether. Quand je vois les possibilités que j'avais en terme RP avec l'Etherlame que je jouais je me suis dis qu'elles seraient encore plus importantes à haut niveau et c'est mon autre gros +1.

En espérant pouvoir rejouer une nouvelle fois à ce jeu avec le même perso auquel j'ai vraiment accroché même pour un pré-tiré !

Horsten

Messages : 1
Date d'inscription : 12/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shiriannh -> Rapport de mission

Message  Sykes le Lun 13 Oct - 10:27

Bien joué
avatar
Sykes

Messages : 190
Date d'inscription : 18/07/2014
Age : 42
Localisation : Quimper (29)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shiriannh -> Rapport de mission

Message  Cedric CC le Lun 13 Oct - 17:11

Une fois de plus, en voilà un beau rapport de mission qui fait plaisir à lire. Cela est fort appréciable de voir que l'univers que j'ai créé plait au sein des tables Smile

Le scénario est pas mal trop en soit, je voyais pas cette île ainsi pour dire vrai :p
avatar
Cedric CC
Admin

Messages : 89
Date d'inscription : 22/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shiriannh -> Rapport de mission

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum